Coronavirus COVID19 : vers un confinement plus strict

Cdanslair Confinement Plus Strict

Sur France 5, l’émission C Dans l’Air décrypte la question du confinement pour faire face au Coronavirus Covid-19 avec ses invités Anne-Claude Crémieux (professeure de maladies infectieuses à l’hôpital Saint Louis à Paris), Cécile Thibert (journaliste santé au Figaro), Jean Viard (sociologue-Directeur de recherche au CNRS), Eric Fottorino (directeur de la publication Le 1).

Au quatrième jour de confinement, les consignes de distanciation sociale prises pour lutter contre la propagation du coronavirus ont encore du mal à être appliquées par les Français. Interrogé sur le sujet hier lors de sa visite à l’Institut Pasteur, le président de la République a rappelé les Français à l’ordre. “Il faut que tout le monde respecte les règles”, a déclaré Emmanuel Macron. “Quand je vois des gens qui vont au parc, qui se rassemblent, qui vont à la plage ou qui se ruent sur les marchés ouverts, c’est qu’ils n’ont pas compris le message.”

Et pour être sûr de bien faire passer le message, un durcissement des règles de confinement commence à être envisagé. Ces mesures ont peut-être été décidées ce matin lors du nouveau conseil de défense qui a été convoqué au ministère de l’Intérieur. Christophe Castaner (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères), Florence Parly (Défense), Olivier Véran (Santé), Bruno Le Maire (Economie et Finances) ou encore le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, ont accompagné une nouvelle fois Emmanuel Macron et Edouard Philippe pour faire le point sur la situation.

En attendant les mesures de l’exécutif, des restrictions ont déjà été annoncées localement. A Paris, l’accès aux sites encore trop fréquentés va être restreint. La maire de Paris Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement ont annoncé la fermeture des voies sur berges, des pelouses de l’Esplanade des Invalides et du Champ-de-Mars, à partir de vendredi et pour tout le week-end. Seuls les riverains, les personnes travaillant dans ces zones et les livreurs pourront y accéder, avec les justificatifs nécessaire. A Nice, Christian Estrosi va instaurer un couvre-feu dès ce vendredi soir à 20h. La gouvernement a aussi dû faire interdire par arrêtés préfectoraux l’accès à de nombreuses plages sur tout le pourtour de l’Hexagone.

L’Italie, en confinement total depuis le 10 mars (8 mars pour le Nord du pays), envisage également de durcir ses mesures restrictives. Actuellement, tous les rassemblements sont interdits mais le sport et la marche, à proximité de son domicile, sont tolérés.

“Je pense que dans les prochaines heures, la possibilité d’une interdiction complète des activités de plein air devrait être envisagée”, a déclaré le ministre des Sports italien Vincenzo Spadafora mercredi sur la chaîne de télévision Rai Uno. L’Italie a également annoncé jeudi que les mesures de confinement prises seraient “prolongées à leur échéance”, le 3 avril.

La France devrait, elle aussi, “vraisemblablement” prolonger son confinement, selon les mots d’Emmanuel Macron. “Est-ce qu’il faudra y revenir à d’autres moments ? Sans doute. On ne sait pas combien de vagues on aura et comment le virus va se comporter”, a ajouté le président de la République. En effet, si l’on se base sur les prédictions des épidémiologistes de l’Imperial College de Londres, le confinement pourrait être appliqué à nouveau, par intermittence, sur une période qui pourrait aller jusqu’à 18 mois, afin de faire face à des futurs pics épidémiques.

Le confinement va-t-il s’accompagner de mesures plus restrictives dès aujourd’hui ? Combien de temps peut-il durer ? Comment accélérer la prise de conscience sur la nécessité des mesures de distanciation sociale ?



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.