Végétalisons Metz

Fleurissons les rues, les façades, les trottoirs, les pieds des arbres !
Du 18 mars au 21 avril, déposez votre projet

L’action ” Végétalisons Metz” vise à renforcer la nature en ville en s’appuyant sur toutes les bonnes volontés : la participation des habitants, de la Ville, des associations et des aménageurs. Dans ce cadre, un appel à projet est lancé auprès des Messins pour les inviter à fleurir, avec l’aide de la Ville, des espaces publics de leur quotidien comme les pieds des façades, les espaces verts et les trottoirs.

proposer mon projet

Végétalisons Metz, je fleuris ma rue

Vous souhaitez apporter une touche de couleur et de nature sur la façade de votre immeuble, fleurir les pieds des arbres de votre rue, installer des plantations sur le trottoir bordant votre habitation ? La Ville de Metz vous encourage en proposant un accompagnement concret sur vos projets de nature en ville !
« Végétalisons Metz », c’est embellir et améliorer son cadre de vie, mais aussi favoriser la nature et la biodiversité en ville, limiter les îlots de chaleur et l’imperméabilité des sols et favoriser les échanges avec ses voisins !

Qui peut déposer un projet ?

Toute personne ou groupe de personnes physiques ou morales ayant la motivation et le souhait d’embellir sa rue et de l’entretenir au fil du temps.

Quels projets je peux déposer ?

Végétaliser en pied de murs ou de façade de votre habitation.
Végétaliser les pieds des arbres en terre.
Installer des bacs, pots, jardinières sur le trottoir en bordure de votre  façade.
Proposer la végétalisation de tout autre espace public que vous auriez repéré dans votre quartier. Le dispositif « Végétalisons Metz » ne concerne pas les projets de végétalisation d’un espace privé.

Quels sont les conditions à respecter ?

Maintenir un passage libre sur trottoir d’au moins 1,40 m.
L’installation de bacs, de pots ou de jardinières doit respecter les règles en vigueur pour ne pas entraver  la circulation des personnes à mobilité réduite.
Ne pas utiliser de produit chimique ou de désherbant pour l’entretien des plantations.
Arroser les plantations, tailler régulièrement les végétaux et ramasser les feuilles mortes et déchets verts afin de tenir le trottoir dans un état de propreté permanent.
Respecter la charte « Végétalisons Metz »
Je veux participer, que dois-je faire ?
Je dépose mon projet du 18 mars au 21 avril en remplissant le formulaire sans oublier de joindre un plan et/ou photos des espaces que je souhaite végétaliser. Plus la demande sera complète et précise, plus la Ville de Metz sera en mesure d’apporter une réponse claire sur la faisabilité du projet.  Je m’engage à respecter la charte « Végétalisons Metz ».

Je dépose mon projet !

Mon dossier est instruit selon plusieurs critères techniques et environnementaux et dans la limite du budget dédié.
Les critères de sélection sont :La vérification des pièces (données personnelles, localisation, plans, autorisation du propriétaire…).
La faisabilité technique : enquêtes de réseaux, largeur de trottoirs, programme éventuel de travaux de réfection de la voirie concernée, consultation éventuelle de l’architecte des bâtiments de France (ABF).
La configuration générale de la proposition, intérêt esthétique et adaptation au contexte du quartier, l’intérêt vis-à-vis des ilots de chaleur.
Pour les projets collectifs, seront examinés, en plus, la dynamique sociale, la pertinence locale, le nombre de personnes impliquées…
Un courrier de réponse (positive ou négative) me sera transmis au maximum 1 mois après le dépôt de ma demande.
L’autorisation qui me sera envoyée précisera les modalités de réalisation de mon projet.
Les multiples avantages de la végétalisation
Végétaliser les pieds de mur c’est permettre à la nature de regagner du terrain face au béton.

Sur le domaine privé, comme sur l’espace public, chacun peut s’approprier ces espaces pour en faire des lieux vivants.

Les avantages sont multiples :

esthétiques : embellissement d’une entrée, d’un quartier, des rues de la ville. Les pieds de murs ou treillages plantés apparaissent comme un petit coin de nature, plaisant et accueillant. Ainsi des couleurs apparaitront au fil des saisons, égayant les rues souvent bien trop minérales.

écologique : l’installation des végétaux en pied de mur devient un micro habitat, accueillant les insectes pollinisateurs et phytophages, mais aussi les prédateurs qu’ils soient insectes, oiseaux, lézards… Tout un cortège d’animaux faisant leur retour en ville et assurant l’équilibre du jardin.

Les végétaux, particulièrement les plantes grimpantes, assurent une protection pour les murs, tant au niveau des tags, que des pluies battantes.
L’installation de plantes grimpantes permet également de réguler les températures en limitant la réverbération sur les murs et en apportant de la fraîcheur.

Un autre effet intéressant en ville, les plantes peuvent fixer les poussières atmosphériques et le carbone émis par les gaz d’échappement, c’est toujours cela de moins dans l’air et dans nos poumons !

Climatique : les végétaux et particulièrement les plantes grimpantes permettent de réguler les températures en limitant la réverbération sur les murs et en apportant de l’humidité.
Par ailleurs, les plantes peuvent fixer les poussières atmosphériques et le carbone émis par les gaz d’échappement.

Gestion des eaux : l’imperméabilisation des surfaces conduit la majeure partie des eaux de pluie au tout-à-l’égout. La création d’espaces végétalisés en pied de mur participe à l’infiltration des eaux de pluie et de ruissellement. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les végétaux assainissent les murs en absorbant l’humidité.

Sociaux : jardiner en bas de chez soi permet de tisser du lien avec ses voisins !
Jardiner dans une copropriété ou sur l’espace public lance une dynamique dans le quartier.

L’initiative donne envie et suscite l’échange, le partage d’expériences ou le partage de matériel. En jardinant sur le trottoir, on s’expose aux regards et éveille la curiosité des passants et des voisins, créant ainsi du lien avec son entourage. Des conseils, des échanges, des trocs prennent leur place permettant ainsi l’enrichissement des parterres. Ce mini-jardin de trottoir présente en plus l’avantage de pouvoir être entretenu par le voisinage lorsque l’on doit s’absenter.

La ville aussi poursuit la végétalisation de Metz !

Végétalisation des façades et pieds de façades de quelques bâtiments publics, plantation d’arbres dans les quartiers de la ville, actions en faveur de l’agriculture urbaine, soutien pour l’équipement et la requalification des jardins familiaux, poursuite du développement des conservatoires de pommiers et pruniers sur les coteaux de Devant les Ponts, soutien au développement de la Ferme de Borny.



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.