Transformation du stade Saint-Symphorien de Metz

stade saint symphorien metz

Au-delà de la construction de sa tribune sud, le FC Metz a lancé une véritable transformation de son stade Saint-Symphorien. La nouvelle enceinte qui se profi le à l’horizon comprendra de nombreux espaces ouverts aux entreprises et à des événements culturels.

Une double membrane toute en rondeur, de toile ou de métal, englobera les trois tribunes au terme du chantier. Cette nouvelle configuration marquera un cap : « Nous élargissons la vocation et les publics du stade. Le site doit vivre 365 jours par an », lance Lionel Ollinger, Directeur général de la société FC Metz Stadium, qui gère les infrastructures du club.

Plus que jamais foot bien sûr, avec ses désormais 30 000 places (pour 24 500 auparavant), des vestiaires et des équipements techniques flambant neufs installés au niveau zéro, le stade affi chera bientôt une double vie. « Les entreprises pourront réserver des salles de réunion, expose le manageur. Elles auront aussi la possibilité de louer de grandes loges meublées au niveau 1 pour leur comité de direction, choisir un type de restauration et compléter la prestation par une expérience inédite dans l’antre des Grenats. »

Et là se dévoile pleinement la deuxième fonction du stade, avec 8 000 m2 d’espaces multifonctionnels cumulés. Des salons panoramiques et des auditoriums modulables d’une capacité de plusieurs centaines de personnes seront aménagés au niveau 3. Le site comportera aussi un espace de coworking équipé de près de 200 postes de travail sur 1 700 m2 au niveau 4 côté terrains de tennis.

Mais, toujours selon ses mots, le « cœur du réacteur » se tient au niveau 2, où la loge présidentielle se transformera en cercle d’affaires en dehors des jours de match. Un escalier monumental en acier corten, hommage aux savoir-faire régionaux, mènera à une mezzanine à l’usage du cercle privé des Paraiges.

« Des personnalités – chefs d’entreprise, universitaires, artistes – rassemblés par le Président Serin en écho aux valeurs de la République messine du même nom [XIIIe au XVIe siècle]. Nous nous appuyons sur ce qui fait le rayonnement de Metz », expose le Directeur général. Saint-Symphorien s’apprête également à accueillir des événements culturels tout public. « Le stade est propriété de ses dirigeants, comme celui de l’Olympique lyonnais, poursuit Lionel Ollinger. Cela ouvre le champ des possibles, l’outil est taillé pour de grands événements, concerts, festivals, etc. »

source : Metz Métropole, le Mag



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.