Sulfure d’hydrogène, le Collège Philippe de Vigneulles ferme

college philippe de vigneulles metz

Au cours de l’année scolaire 2021-2022, le collège Philippe de Vigneulles (Metz-Queuleu) a fait l’objet de signalements d’odeurs nauséabondes de plusieurs types et présentes en différents lieux de l’établissement (demi-pension, logements, externat).  

Afin de traiter cette problématique, des travaux conséquents ont été entrepris par le Département et trois Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ont été mobilisés au cours de l’année 2022.

Ces travaux ont permis de contenir les émanations de sulfure d’hydrogènes (H2S) à 0 et un Plan de surveillance- actions préventives et curatives- a été mis en place ainsi que des mesures d’air hebdomadaires dans l’établissement. L’ensemble de ces mesures et travaux s’est poursuivi sur la période estivale et aucun signalement n’a été relevé jusqu’à début novembre 2022.

Depuis début novembre, de nouveaux signalements sont faits par le collège au sujet de ces problèmes d’odeurs, déclenchant de nouvelles interventions du Département ou de prestataires missionnés par le Département afin de pallier cette situation et de diagnostiquer l’origine de la persistance de ce problème.

Des analyses microbiologiques sont également menées sur le bâti.

Conscient de cette problématique et soucieux de maintenir de bonnes conditions d’accueil et de suivis des enseignements pour les 484 élèves de l’établissement, le Département en concertation avec l’équipe de l’établissement, l’Inspection Académique et le Rectorat, et avec l’accord du Conseil d’administration extraordinaire du collège réuni ce jour, a décidé de procéder à la fermeture temporaire de l’établissement jusqu’aux vacances de Noël, dès le mercredi 30 novembre tout en assurant une continuité pédagogique.



PARTAGER CET ARTICLE :

A propos de l'auteur