Reportage photo “Metz, ville fantôme”

Reportage Photo Metz Confinement Gilles Baermann

Du 4 au 10 mai, Gilles Baermann nous a présenté sa vision du confinement à Metz, au travers de vestiges de “la vie d’avant”. C’est au total 35 clichés que le photographe a réalisé durant son heure quotidienne de sortie autorisée. Il a accepté de partagé une sélection de ses photographies avec le lectorat de Metz Métropolitain, pour découvrir toutes les photographies de cette série, et bien d’autres, rendez-vous sur instagram @gillesbaermann.

Gilles, c’est le personnage sympathique, ouvert, toujours prompt à échanger. C’est aussi un œil photographique affûté, qui retranscrit les scènes du quotidien avec une esthétique mêlant sincérité et discrétion. Tantôt contemplatifs, tantôt intenses, parfois même sarcastiques, ses clichés se suffisent à eux-même pour conter une histoire.

Le 17 mars dernier, comme dans toutes les communes de France, le temps s’est soudain suspendu. Rues, vides, magasins fermés, la ville s’est endormie. Cette sélection est assez représentative de ma série : parfois anxiogènes, nostalgiques mais parfois drôles aussi.

Gilles Baermann

Bienvenue sur Metz Métropolitain Gilles, et merci pour tes clichés dont on ne se lasse pas.



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.