Ministere Solidarites Sante

Point de situation sur la vaccination en ville contre la COVID19

Depuis mi-février, les médecins de ville sont appelés à renforcer leur rôle dans la campagne vaccinale.
Depuis lors, en plus de leur mobilisation formidable dans les centres de vaccination, ils peuvent commander des vaccins AstraZeneca et vacciner leurs patients prioritaires au sein même de leur cabinet.
Ils ont ainsi reçu 550 000 doses la semaine du 22 février et 312 000 doses supplémentaires entre le 4 et le 5 mars. Ils sont en outre en passe de recevoir 765 000 doses supplémentaires entre le 11 et le 12 mars.
En tout, au titre de ces trois premières commandes, ce sont donc plus d’1,6 million de doses du vaccin AstraZeneca qui auront été livrées aux médecins ayant passé des commandes, pour la vaccination de leurs patients éligibles. L’ensemble des commandes sera évidemment honoré pour garantir la vaccination du plus grand nombre.
En parallèle, nous autorisons les pharmaciens à participer eux aussi à la campagne de vaccination.
Après une première dotation de 67 000 doses d’AstraZeneca, qui seront livrées cette semaine pour la vaccination en officine dans les départements les plus en tension épidémique, les pharmaciens recevront 280 000 doses la semaine prochaine.
Le rythme de livraison à la France du vaccin AstraZeneca conditionne en effet le rythme d’envoi des vaccins à destination des professionnels de ville : une livraison importante de 765 000 doses sera ainsi transmise immédiatement aux médecins au cours de la semaine. Au rythme actuel des vaccinations, cela devrait leur permettre de protéger un grand nombre de leurs patients dans les quinze prochains jours. La livraison de la semaine prochaine est, quant à elle, beaucoup moins importante (moins de 300 000 doses), avant un retour à des volumes plus conséquents (plus de 700 000 doses). Dès la semaine du 15 mars, médecins et pharmaciens mais aussi, progressivement, infirmiers et sages-femmes, pourront ainsi commander des vaccins AstraZeneca qui leur seront livrés la semaine suivante.
Cette campagne nécessite la mobilisation de tous les soignants, en ville comme à l’hôpital.
Dans cette course de vitesse face à la pandémie, chacun a et aura toute sa place.

pdf
Point de situation sur la vaccination en ville

Téléchargement
(434.5 ko)

Publication originale intégrale : solidarites-sante.gouv.fr

PARTAGER CET ARTICLE :