information coronavirus covid19 sars cov2

Nouvel an 2021-2022 et COVID en Moselle

Chaque année pendant les fêtes de fin d’année, la préfecture de la Moselle prend une série de mesures pour prévenir les troubles. Cette année, des mesures sont prises pour faire face à la situation sanitaire.

Le Préfet de la Moselle tenait une réunion sur l’actualité sanitaire du département.

Le taux d’incidence est actuellement à de 560 en moyenne sur la Moselle. Le Préfet avait déjà pris des arrêtés de port du masque obligatoire lors des regroupements sur la voie publique. Pour la nuit du 31 décembre le port du masque sera obligatoire en permanence sur la voie publique de toutes les villes de plus de 5000 habitants. La consommation d’alcool sur la voie publique sera interdite le 31 décembre de 18H à 7H du matin sur tout le territoire de la Moselle et des contrôles auront lieu. Parallèlement, il sera nécessaire d’annuler certaines manifestations pouvant entraîner des risques. Il est de la responsabilité de chacun de réguler ses événements pour limiter la progression du virus. 87% des 12 ans et plus ont reçu 2 doses. Le 31 des centres de vaccination seront ouverts sur l’ensemble du territoire.

En cohérence avec les annonces du Premier ministre, encourageant la population à éviter les grandes fêtes et dîners le 31 décembre, Laurent Touvet, préfet de la Moselle, a décidé d’interdire la consommation d’alcool dans l’espace public et sur la voie publique en Moselle la nuit de la Saint Sylvestre, à l’exception des terrasses des bars, cafés, hôtels et restaurants autorisés à recevoir du public. Cette mesure est applicable dans toutes les communes de la Moselle à compter de ce vendredi 31 décembre 2021 à 18 heures et jusqu’au samedi 1er janvier 2022 à 7 heures. Le port du masque est obligatoire en extérieur toute la nuit de la Saint-Sylvestre dans les communes de plus de 5 000 habitants, ainsi que dans les communes de Manom, Pierrevillers, Schoeneck et Serémange-Erzange, communes entourées par des villes de plus de 5 000 habitants.

Les événements festifs de la nuit du 31 décembre pouvant favoriser la propagation du virus, il est donc indispensable d’appliquer les bons gestes en :

  • évitant les grandes fêtes, dîners et rassemblements ;
  • limitant le nombre de participants et les brassages de personnes ;
  • aérant régulièrement les espaces clos et se lavant les mains régulièrement ;
  • portant le masque dans tous les lieux où cela est obligatoire et lorsque la distanciation physique de 2 mètres ne peut pas être respectée ;
  • allant se faire tester la veille ou le jour-même.

La préfecture déconseille fortement l’organisation de soirées dansantes, les grandes fêtes, etc. Les forces de sécurité seront mobilisées et pourront les faire cesser si les règles sanitaires ne sont pas respectées

Le 31 décembre est généralement propice aux rassemblements festifs sur la voie et les espaces publics qui favorisent le brassage de la population, la promiscuité, et empêchent la bonne application des mesures barrières et des règles de distanciation physique. À cette occasion, la consommation d’alcool contribue à la formation de rassemblements sur l’espace et la voie publics, et diminue la vigilance dans l’application des mesures barrières et le respect de la distanciation physique. Elle présente donc un risque important de circulation du virus et de contamination par la Covid-19.

Par ailleurs, la préfecture rappelle que l’utilisation, le port et le transport d’artifices de divertissements et d’articles pyrotechniques sont interdits sur l’ensemble du département.

  • Tout port, utilisation et transport d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques est interdit pour les particuliers jusqu’au 2 janvier 2022 inclus, sur la voie publique ou en direction de l’espace public, ainsi que dans les transports en commun ;
  • L’interdiction ne vaut pas pour les catégories C1, F1 et C2, F2.

Seuls les professionnels titulaires du certificat de qualification sont autorisés au port, transport et à l’utilisation des artifices de divertissement dans le cadre des spectacles pyrotechniques dûment validés par l’autorité préfectorale compétente.

L’achat et la vente au détail, l’enlèvement et le transport de tout carburant, par jerricans, cubitainers, bidons, flacons ou récipients divers dans tous les points de distribution situés dans les communes du département de la Moselle, à l’exception des produits spécifiquement destinés à l’alimentation d’appareils de chauffage individuels, sont interdits jusqu’au 2 janvier 2022 inclus.

PARTAGER CET ARTICLE :