Moselle : Lettre des services de l’Etat n°34 – Edito du préfet de la Moselle

Moselle Prefecture

Lettre des services de l’Etat n°34 – Edito du préfet de la Moselle

Mise à jour le 03/12/2020
 
 

Lettre des services de l’État n°34
Édito du préfet de la Moselle

Madame, Monsieur,J’ai l’honneur de vous présenter la 34ᵉ édition de la lettre des services de l’État en Moselle.Plus d’un mois après le début du deuxième confinement,notre attitude collective commence à porter ses fruits.  Ainsi, le nombre de contaminations diminue et la pression épidémique a été divisée par 3. De même, les efforts consentis par les Mosellans permettent un recul des cas positifs et des hospitalisations. En Moselle, le taux d’incidence atteint désormais 161,5 cas pour 100 000 habitants sur sept jours glissants, et le taux de positivité 12,2 % au mardi 1er décembre 2020.Cette amélioration est générale en France. Par conséquent, le 24 novembre le président de la République a annoncé un calendrier d’assouplissement graduel des mesures de confinement du 28 novembre au 20 janvier 2021 en passant par une étape importante le 15 décembre.
Nous devons donc avancer par étapes. Le samedi 28 novembre, une première étape a été amorcée avec l’ouverture de tous les commerces jusqu’à 21h00 et les sorties pour promenade ou activité physique individuelle autorisées dans un rayon de 20 kilomètres pour une durée totale de 3 heures. Par ailleurs, pour donner un nouveau souffle aux commerçants j’ai décidé cette année encore, en application du code du travail, de permettre l’ouverture des commerces à Metz les 4 dimanches avant Noël. Pour le reste du département, de nombreux maires ont pris une disposition similaire. Cette reprise d’activité est nécessaire mais ne peut se faire au détriment des efforts engagés par chacun. Pour y répondre, l’arrêté préfectoral du 27 novembre 2020 rend obligatoire le port du masque aux abords immédiats des commerces dans tout le département. De même, l’accueil des clients doit se faire dans le strict respect des mesures et protocoles sanitaires prescrits dans le cadre de l’urgence sanitaire. Enfin, les déplacements restent limités à certains motifs, et l’attestation de déplacement demeure obligatoire pour toutes les sorties du domicile.
Si le confinement n’a pas été supprimé, mais seulement allégé, c’est aussi pour que les fêtes de Noël aient lieu alors que la circulation du coronavirus demeure contenue. Une deuxième phase s’ouvrira le 15 décembre à condition que le nombre de contaminations atteint d’ici là soit en deçà de 5 000 contaminations par jour (14 433 cas quotidiens en moyenne ont été détectés du 16 au 22 novembre). A cette date, le confinement en journée sera levé et un couvre-feu sera instauré de 21h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et du 31 décembre 2020. Ainsi l’attestation sera supprimée en journée mais restera obligatoire pendant le couvre-feu. Cette deuxième phase permettra la reprise des activités extra-scolaires en intérieur et la réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées. Sur l’ensemble du territoire les déplacements entre régions seront autorisés ; il sera donc possible de retrouver sa famille pour les fêtes de fin d’année.
Si l’évolution de la situation sanitaire est favorable, le 20 janvier, le couvre-feu serait levé, l’ensemble des activités encore interrompues pourraient reprendre avec une ouverture des salles de sport et des restaurants. Cette troisième phase marquera la reprise des cours en présence des élèves pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent,  la reprise des cours pour les étudiants dans les universités 15 jours plus tard.
Pour l’heure, il faut continuer de respecter ce confinement jusqu’à son terme, pour stopper la propagation de l’épidémie et préserver ainsi la santé de chacun d’entre nous. C’est à cette condition que nous pourrons franchir avec succès les conditions requises au déconfinement et passer les fêtes de fin d’année en famille dans le respect des gestes barrières. Je vous invite à poursuivre vos efforts.Bonne lecture.
 

 

 

Publication originale intégrale : moselle.gouv.fr



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain