Montgolfiades de Metz : rencontre avec Pauline, pilote

Lors des Montgolfiades de Metz 2018, organisées par l’ APIMM (Association des Pilotes de Montgolfière), nous avons eu le plaisir de rencontrer Pauline. Elle a 23 ans, yeux couleur de ciel, son élément naturel. Elle pilote depuis l’âge de 17 ans et est la plus jeune femme pilote de l’hexagone à l’obtention de sa licence, mais aussi la plus jeune des championnats de France 2016.

Pour satisfaire d’avantage votre curiosité, une version longue de cet entretient vous est proposée, avec Laure, pilote de l’équipe de France et Paul et Fanny, jeunes pilotes.

De la passion au sport

La Montgolfière, c’est une affaire de famille. Son père découvre la Montgolfière alors que Pauline n’a que trois ans, ce dernier entre dès lors dans une association. Assurant la “récupération” dans un premier temps, il passe ensuite son brevet de pilote. De fil en aiguille, avec un père pilote et une sœur pilote, Pauline emboîte tout naturellement le pas.

Dès 2012 elle fait découvrir les charmes du ballon à air chaud, initiant un maximum de personnes aux émotions qu’offre ce type de vol. Très rapidement, la passion devient sport avec son entrée en compétition. Un seul objectif : aller toujours plus haut et toujours plus loin dans la finesse de pilotage. Passionnée, elle se perfectionne sans cesse dans le plus beau balcon du monde : sa nacelle, avec une vue à 360°.

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité.
– Antoine de Saint-Exupéry

Objectif Championnat

Pauline évolue dores et déjà dans le championnat National. Elle représente la France au Championnat du Monde Junior 2018, qui se tient en Pologne, du 10 au 16 septembre. Elle y sera la seule femme pilote de l’équipe de France junior.

Une équipe soudée

Pour réussir ce projet, elle a à ses côtés tout un équipage. Trois personnes l’accompagnent à différents postes (montage / récupération du ballon, Navigation au sol, Navigation en l’air, point météo, prise de cap, …).

  • Lisa Picot, 24 ans “Nav en l’air et bonne humeur
  • Claire Colin, 30 ans “Nav au sol et SOS règlement
  • Mika Barrat, 35 ans “Pilote du 4×4 et bob le bricoleur

L’équipe est complétée de son Racer (ballon de compétition) dit « Marmotte ». Mais aussi d’une mascotte “Ziguigui”. Vous pouvez d’ailleurs suivre les aventures de Ziguigui en Montgolfière sur Facebook.

L’art de diriger un engin non dirigeable

Les pilotes ont pour habitude de dire que piloter une montgolfière c’est “l’art de diriger un engin non dirigeable”. Un ballon à air chaud volant au gré des vents, il est impossible de la diriger dans le sens contraire du vent. Toutefois, le pilote peut maîtriser précisément l’altitude et exploiter les différentes couches de vent en fonction de l’altitude. Piloter une montgolfière, c’est trouver le bon courant d’air en fonction de l’altitude qui va autoriser une navigation dans une direction souhaitée.

La compétition

La compétition consiste à enchaîner des épreuves de précision, jusqu’à 6 épreuves dans un même vol.

L’épreuve la plus courante est “la cible” (une croix au sol de 10 m par 10 m), il est demandé aux pilotes de lâcher le plus près du centre de celle-ci un marqueur (bande de tissu lestée d’un petit sac de sable 70g). Le pilote scorant le plus près du centre de la cible fait la meilleure performance.

Le Directeur des Vols dispose de plus de 20 épreuves qui peuvent aussi être scorées à partir des enregistrements GPS. Par exemple, il peut demander aux pilotes de s’approcher le plus près possible d’un point dans l’espace virtuel ou même de créer un triangle. Ce genre d’épreuves nécessitent des équipements (ordinateur / tablette et logiciel adapté), ce qui ne met pas toujours tous les compétiteurs sur le même pied d’égalité.

La recherche de financements

L’équipe Zzz est à la recherche de financements pour assurer sa présence aux championnats dans de bonne conditions. A ces fins, une campagne de financement participatif a été lancée. Les fonds récoltés serviront aux frais liés au Championnat du Monde Junior 2018. Il y a les coûts prévisibles (l’hébergement et la restauration des équipiers, le transport de l’équipe et du ballon, la logistique, les équipements de navigation). Il y a aussi les frais imprévus et incompressibles. En pleines Montgolfiades de Metz, et à quelques jours du départ en compétition, un brûleur et un véhicule ont nécessité des réparations.

Générosité récompensée

Pour vous remercier par tranche de 20€, l’équipe vous offre un Polaroïd collector du CDMJ de la Team Zzz.

Pour participer à la cagnotte : colleo.fr

Retrouvez Pauline Pilote sur Twitter
Retrouvez la Team ZZZ sur Facebook



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.