Metz Handball Dragonnes

Metz Handball : Metz Handball – SG BBM Bietigheim : une belle promesse.

Vendredi soir, les Dragonnes ont joué leur deuxième et dernier match amical au complexe sportif de Saint-Symphorien. Devant 500 supporters qui attendaient depuis plusieurs mois, l’occasion de venir soutenir leur équipe. A l’issue de cette rencontre, elles se sont imposées face aux Allemandes de Bietigheim et l’ancienne messine Xenia Smits, sur le score final de 34-30 : une belle promesse. Les deux équipes se retrouveront maintenant dans le groupe A de la Ligue des Champions et s’affronteront le dimanche 20 septembre à Metz !
Mais pour le moment, prochain rendez-vous contre l’OGC Nice avec la reprise de la Ligue Butagaz Energie, le 9 septembre à 20 heures aux Arènes.
➡Les mots du coach :
« Avant de parler du contenu du match, j’aimerais souligner le fait que c’était important pour nous de pouvoir jouer ce match-là, dans ces conditions. Il a été incertain jusqu’à tard, puisque jeudi nous n’étions pas assurés de jouer. Cela fait plaisir et c’est bien de pouvoir confronter nos savoir-faire collectifs et individuels du moment avec une adversité de bon niveau. Parce qu’encore une fois entre nous, à l’entraînement, on n’est jamais réellement sûr de ce que l’on produit, si c’est correct ou non donc c’était important.
Après, je pense que le contenu est satisfaisant. On a alterné trop de séquences de qualité avec des séquences qui nous ont fait sombrer un petit peu plus et il faut qu’on arrive à gagner en stabilité assurément parce que c’est ce qui nous permettra d’exister à l’extérieur, d’exister à domicile lors des gros matchs de Ligue des Champions. Il faut qu’on arrive à être peut-être un peu moins bon, mais surtout qu’on arrive à avoir un niveau de jeu qui ne tombe pas aussi bas que ce qu’on a pu montrer parfois sur trois, quatre petites minutes. Sinon il y a aussi des choses qui sont satisfaisantes, des automatismes qui marchent déjà plutôt pas mal. J’ai trouvé une équipe assez dynamique pour une deuxième sortie. On a été dans le dur parfois en étant tout le temps devant, mais n’empêche que l’adversaire à plusieurs reprises est revenu au score comme à la mi-temps par exemple, où nous étions devant à 4 buts. Toutes ces choses-là qui font que nous avons encore beaucoup de travail en perspective, la marge de progression me semble énorme. Charge à nous de continuer à travailler au quotidien, de refaire les efforts, car je pense que ce groupe en vaut la peine et que les jours à venir pour Metz Handball ne seront que jolis. A la condition que nous soyons capable de nous engager fort au quotidien, comme les filles le font depuis le début de l’année. » – Emmanuel Mayonnade
 
Photo : Cédric Cedosa

Publication originale intégrale : metz-handball.com



PARTAGER CET ARTICLE :