ffsny2wxoaahufk

Masque obligatoire en Moselle

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire en Moselle, Laurent Touvet, préfet de la Moselle, étend l’obligation de port du masque.

En bref, le masque re-devient obligatoire en extérieur :

  • Des 11 ans
  • Dans les communes de plus de 5000 habitants
  • Lorsque le pass sanitaire est requis
  • De 6h à minuit

La Moselle connaît depuis deux semaines une forte accélération de la circulation virale. Le taux d’incidence départemental a triplé et s’établit à ce jour à 324,4 cas pour 100 000 habitants. Compte tenu de cette nette dégradation de la situation sanitaire, le préfet de la Moselle a pris un arrêté qui étend l’obligation du port du masque de protection pour toute personne de 11 ans et plus dans l’espace et sur la voie publics des communes de plus de 5 000 habitants du département, de 6 heures à minuit, y compris lorsque le passe sanitaire est obligatoire. Cette mesure prend effet à partir du samedi 4 décembre 2021.

Le masque obligatoire

Depuis le lundi 8 novembre 2021, le port du masque est déjà obligatoire dans l’ensemble du département, y compris lorsqu’il faut présenter son passe sanitaire :

  • sur les marchés ouverts, dont les brocantes, les ventes au déballage et les marchés de Noël;
  • dans les fêtes foraines ;
  • à l’occasion de tout rassemblement ou tout regroupement de personnes dans l’espace et sur lavoie publics tels que les défilés de la Saint-Nicolas, et en particulier dans les files ou les zones d’attente et les manifestations.

Le masque demeure également obligatoire dans tous les lieux recevant du public qu’ils soient extérieurs ou intérieurs, au travail, dans les commerces, les transports, les établissements scolaires
(sauf pour les moins de 6 ans).

Continuer de respecter les gestes barrières

En ces périodes de fête, il est impératif de continuer à respecter scrupuleusement la distanciation physique et les gestes barrières : port du masque, lavage des mains (au savon ou désinfection au gel hydroalcoolique), aération régulière, éternuement dans son coude, utilisation d’un mouchoir à usage unique.

Les événements festifs en intérieur où les gestes barrières (en particulier la distanciation physique) ne peuvent pas être respectés en raison du nombre de participants, du brassage ou d’une forte
concentration de personnes par exemple sont fortement déconseillés, y compris lorsque le masque et le passe sanitaire sont obligatoires.

Vaccination, port du masque et gestes barrières sont les obstacles les plus efficaces pour combattre l’épidémie. Le préfet en appelle à la responsabilité de tous. La plus grande vigilance doit continuer à être observée

PARTAGER CET ARTICLE :