Marly inaugure sa place Simon Veil

Un hommage en réponse à l’antisémitisme.

Marly rende hommage à Simone Veil, renommant la place de la Mairie pour “place Simon Veil”. Son portrait avait subi des dégradations en étant marqué de tags antisémites.

Depuis son décès en 2017, c’est la première fois qu’une commune de la métropole donne le nom de Simone Veil à un lieu.

Une exposition rend hommage à celle qui fut accueillie au Panthéon en juillet dernier. Cinq dates parcourent cinq thèmes majeurs de l’engagement de Madame Veil : la Shoah, la femme, la politique, l’Europe et l’héritage. Ces expositions accueillent le public à l’hôtel de ville de Marly du 22 mars au 8 avril 2019.

C’est un cérémonie chargée en émotion et une démarche symbolique forte qui a rassemblé les élus, les citoyens et la presse ce mercredi 3 avril 2019.

Qui est Simone Veil ?

Simone Veil, née le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017 à Paris, est une magistrate et une femme d’État française.

Née dans une famille juive aux origines lorraines, elle est déportée à Auschwitz à l’âge de 16 ans, durant la Shoah, où elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée avec ses sœurs Madeleine et Denise, elles aussi déportées, elle épouse Antoine Veil en 1946 puis, après des études de droit et de science politique, entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire.

En 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

Elle est la première personne à accéder à la présidence du Parlement européen — nouvellement élu au suffrage universel —, une fonction qu’elle occupe de 1979 à 1982. De façon générale, elle est considérée comme l’une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne.

De 1993 à 1995, elle est ministre d’État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville du gouvernement Édouard Balladur. Elle siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d’être élue à l’Académie française en 2008.

Sur décision du président Emmanuel Macron, Simone Veil fait son entrée au Panthéon avec son époux le 1er juillet 2018.



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.