Mad et Moselle – l’héritage de la Terre de Gorze

Mad Moselle Gorze Palais Abbatial

Gorze est encore aujourd’hui le joyau du territoire de la vallée du Rupt de Mad par son patrimoine exceptionnel qui témoigne d’un riche passé.
Au IIème siècle, Gorze fut tout d’abord le point de départ de l’aqueduc romain qui alimentait Metz avec les eaux de la Gorzia : la rivière qui prend sa source au magnifique vallon dit « De la gueule ». Les restes de la partie aérienne de cet impressionnant ouvrage sont visibles à Jouy-aux-Arches où 16 arches consécutives et un parcours informatif rappellent le génie des constructions romaines.

En 749, l’évêque de Metz Chrodegang fonde l’abbaye de Gorze. Elle devient un foyer majeur de l’art du plain-chant, ancêtre du chant grégorien. La puissante abbaye, règne sur la « Terre de Gorze » pendant huit siècles. Il n’en reste pour seul vestige aujourd’hui, l’église Saint-Étienne, le plus ancien édifice gothique de Lorraine.

Centré sur l’histoire de la seigneurie abbatiale de Gorze, le musée de l’histoire de la Terre de Gorze présente des reproductions de manuscrits du XIVème siècle – la légende de Saint- Clément – des pièces d’histoire locale et deux diaporamas. Le musée partage avec la mairie l’occupation d’un ancien prieuré du XVIIIe siècle qui conserve encore dans ses murs un four à pain, un potager et des jardins où se trouve une pierre de haute justice et son gibet.

Du haut du vallon, entourée de nature, la statue de Notre-Dame-de-Gorze, veille encore sur ce village au charme d’antan qui compte encore aujourd’hui de nombreux édifices anciens, qui content son histoire :

Le palais abbatial (XVIIe siècle), dont le jardin abrite une fontaine ornée d’une série de magnifiques bas-reliefs d’inspiration gréco-romaine.

la chapelle Saint-Clément (XVIIe siècle), érigée en mémoire du passage à Gorze de Saint-Clément, évêque de Metz. À côté de la chapelle, l’autel des lépreux (XVIème siècle) servait à dire la messe aux lépreux résidant en face, sur le mont Saint-Blin.

La croix aux Loups (XVIIe siècle), située dans la forêt (les fidèles y déposaient des petites croix de bois).

La chapelle du prieuré Saint-Thiebault (XVe siècle), aujourd’hui centre de spiritualité orthodoxe occidentale (appelé Centre Spirituel Béthanie), ouvert aux visites.

A VOIR :

  • Aqueduc de Jouy-aux-arches : parcours explicatif le long des piles de l’aqueduc.
  • MUSÉE DE L’HISTOIRE DE LA TERRE DE GORZE
  • Ouverture uniquement sur RDV pour les groupes en fonction des disponibilités des bénévoles – Visites guidées de Gorze organisées tous les premiers samedis du mois à 14h30 au départ du parking à côté du palais abbatial
  • Palais abbatial : accès libre des jardins uniquement
  • Collégiale Eglise Saint Etienne : visite libre
  • Circuit des Aîtres fortifiés : il s’agit de plusieurs quartiers fortifiés autour des Eglises des villages dépendant de l’Abbaye de Gorze. En forme de « fer à cheval », ces groupements d’habitations fortifiés ont été construit durant la période moyen âge tout autour des églises romanes ou romano-gothiques.
  • Parcours de randonnée et de découverte, jalonné de panneaux explicatif au départ des Aîtres (églises) des villages de Arnaville (86 rue de l’Eglise), Bayonville sur Mad (2 rue de l’Eglise), de Onville (6 rue de l’Eglise), de Vandelainville (impasse de l’Eglise), de Waville (12 rue de l’Eglise) ou de Villecey-sur-Mad (11 grande rue)
  • Le parcours intégral représente 17km mais des variantes permettent de réaliser des sous parcours (voir plaquette)
  • Château de Prény : situé sur les hauteurs du village, un petit parcours explicatif au départ de l’église (rue des remparts – 54530 Preny) permet de s’informer sur l’histoire et les ruines de ce château.

PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.