ministere ecologie

Les émissions mondiales de carbone ont fortement augmenté au cours de la dernière décennie, mais des solutions existent pour les réduire drastiquement, selon les scientifiques du GIEC

Même si tous les pays respectaient leurs objectifs climatiques d’ici 2030, le réchauffement serait probablement supérieur à 1,5°C, au-delà de l’un des objectifs fixés dans l’Accord de Paris. C’est ce que souligne le troisième volume du 6e rapport d’évaluation du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC). Publié lundi 4 avril 2022, ce nouveau volet est consacré à l’atténuation du changement climatique. Il rappelle que tous les secteurs d’activité ont la possibilité de réduire considérablement leurs émissions.

Publication originale intégrale : ecologie.gouv.fr



PARTAGER CET ARTICLE :