ministere economie

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance s’engage pour l’inclusion par le sport

@ Bercy photos Patrick Bagein
Un évènement était organisé à Bercy, le 26 avril 2022, pour marquer le lancement d’un partenariat entre le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance et l’agence pour l’éducation par le sport (APELS). L’objectif était d’accueillir en apprentissage, avec l’association, des jeunes sélectionnés, accompagnés de coachs sportifs.
L’APELS est une association nationale d’inclusion par le sport, destinée à la jeunesse peu ou non diplômée. Elle permet aux jeunes d’être reconnus pour leurs compétences, de prendre en main leur avenir et d’accéder à l’emploi. Dans le cadre de ce partenariat, l’APELS repère des jeunes talentueux à travers l’activité sportive, susceptibles de bénéficier de contrats d’apprentissage au ministère. Pour cette première année, cinq jeunes au moins seront identifiés et accompagnés vers un contrat d’apprentissage.
Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance est la première administration à s’engager avec l’APELS dans le cadre d’un dispositif d’apprentissage.
Des partenariats pour promouvoir l’égalité des chances
Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la politique ministérielle d’égalité des chances et vise à favoriser l’ouverture sociale de la fonction publique, et du ministère en particulier. Il s’ajoute à des partenariats établis depuis plusieurs années entre le ministère et des associations dans plusieurs domaines :
avec l’association « Arborus » : l’opération de la « Courte échelle » vise à promouvoir l’accès des jeunes filles issues de quartiers défavorisés à des métiers à responsabilités en leur faisant découvrir des métiers et carrières possibles au sein du ministère,
avec l’association « Proxité » : cette association aide à la réussite scolaire et à l’insertion sociale de jeunes (adolescents et jeunes adultes) issus le plus souvent de quartiers prioritaires de la ville. Elle agit en créant des « binômes de parrainage » entre des jeunes, hommes et femmes, et des adultes bénévoles appartenant au monde du travail,
avec l’association « La Cordée » : créée fin 2016 à l’initiative d’anciens élèves de la classe préparatoire intégrée de l’ENA, « la Cordée » rassemble des agents des trois fonctions publiques, du parapublic et du privé, ayant en commun une trajectoire positive d’ascension sociale,
avec l’association des anciens élèves de l’ENA (AAEENA) et Sciences Po Toulouse : une convention tripartite a été conclue en mars 2021 pour faciliter l’accueil d’étudiants stagiaires boursiers de Sciences Po Toulouse dans les services du ministère, en les accompagnant dans leur recherche de stage et de logement pendant cette période et en leur permettant de bénéficier d’un accompagnement individualisé de long terme (mentorat) avec l’AAEENA,
avec l’association #JamaisSansElles : la signature le 8 mars 2021 de la charte de l’association et d’une convention de partenariat formalise l’engagement du ministère pour une plus grande mixité et visibilité des femmes dans les événements organisés par le ministère.
Le ministère s’engage dans une politique d’apprentissage active
Dans le cadre des politiques publiques de développement de l’apprentissage et du plan « 1 jeune, 1 solution », le ministère a fixé son objectif d’apprentis à 800 pour l’année 2022, doublant ainsi le nombre d’apprentis par rapport à 2020.
Bercy a été la première administration d’État à avoir obtenu le label diversité en 2010. Renouvelé en 2015, puis en 2021, ce label a été complété par le label égalité professionnelle en 2018. Le renouvellement des deux labels interviendra en 2023.
Marie-Anne Barbat-Layani, secrétaire générale du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance :
Je suis très heureuse de lancer le premier partenariat d’une administration avec l’APELS dont je connais l’efficacité. C’est une grande opportunité pour nous de développer notre politique d’apprentissage et de promouvoir l’égalité des chances.

Jean-Philippe Acensi, président de l’APELS :

Il faut 6 générations (120 ans) pour changer de classe sociale en France. Grâce à ce partenariat, un jeune mettra 1 à 6 mois pour changer son destin.

L’APELS

Créée en 1997, l’agence pour l’éducation par le sport (APELS) est tournée vers les jeunes peu ou non diplômés. Elle leur permet de prendre en main leur avenir et d’accéder à l’emploi.
Chiffres clés:
60 collaborateurs,
6 antennes régionales en France,
5 millions d’euros de budget annuel de fonctionnement,
110 coachs d’insertion par le sport et 300 formateurs constituent son réseau d’intervenants.
Les résultats depuis 2015 :
+ de 60 promotions «Déclics sportifs»
2 050 jeunes
77 % CDI ou CDD longue durée à l’issue du parcours «Déclics sportifs»
75 % sorties positives vers l’emploi (44%) ou la formation (31%) à l’issue du parcours «Pulse ton avenir»
90 associations sportives partenaires du sourcing
35 entreprises partenaires du recrutement tous secteurs confondus : bancaire : 58%, BTP : 15%, vente/commerce : 9%, service à la personne : 6%, digital : 5%, industrie : 3%, restauration : 3%, artisanat : 2%, transports : 1%.
26 villes bénéficiaires, dont 22 villes classées en quartiers prioritaires de la ville (QPV) : Roubaix, Marseille, Chanteloup-les-Vignes, Vaulx-en-Velin …

Lire aussi : Les actions du ministère en faveur de la diversité et de l’égalité professionnelleL’apprentissage au ministère

Presse
Communiqué : Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance s’engage pour l’inclusion par le sport – 26/04/2022

Publication originale intégrale : economie.gouv.fr



PARTAGER CET ARTICLE :