Le Centre Pompidou lance son premier jeu vidéo

Centre Pompidou Prisme 7

Le Centre Pompidou lance Prisme7, son premier jeu vidéo. Disponible depuis le 24 avril 2020, il invite le public à découvrir et à interagir avec des œuvres majeures de la collection du Musée national d’art moderne. Prisme7 propose aux joueurs, à partir de 12 ans, une immersion dans un univers artistique et poétique. Jeu de plateforme ludique et pédagogique, disponible gratuitement sur mobile (IOS/Android) et ordinateur (PC/Mac), Prisme7 s’adresse aux adolescents et aux adultes désireux d’appréhender la création moderne et contemporaine. Naviguant entre couleur et lumière, le joueur explore un organisme qui se construit au fil des découvertes des caractéristiques plastiques et sensorielles des œuvres. Il progresse dans le jeu en interagissant avec Le Rhinocéros de Xavier Veilhan, New York City de Piet Mondrian, Big Electric Chair d’Andy Warhol, ou les célèbres « tuyaux »du bâtiment du Centre Pompidou conçu par le duo d’architectes Renzo Piano et Richard Rogers.

Après un premier niveau d’introduction, six univers de jeu donnent à explorer une sélection de 40 œuvres emblématiques de la collection du Centre Pompidou,à travers les relations entre couleur et fonction, couleur et émotion ou encore lumière et immersion. Prisme 7 propose également une immersion sonore, mettant en avant la création actuelle en design sonore. Le personnage de Prisme7 est représenté par une entité de molécules lumineuses. Le choix de cet avatar résulte d’une volonté de neutralité, délaissant les représentations traditionnelles présentes dans l’industrie du jeu vidéo (figure humaine, animale ou hybride) afin que chaque joueur puisses’identifier.

Le joueur avance et évolue dans les différents univers virtuels en collectant des orbes rouges présents sur son passage. Des actions en relation avec les caractéristiques plastiques prégnantes des œuvres (ombre portée, composition en miroir…) sont proposées afin de sensibiliser le joueur à la création artistique et permettre une meilleure compréhension des œuvres. Au fur et à mesure de son parcours et des univers franchis, le joueur collecte des œuvres, se constituant ainsi une galerie virtuelle personnelle. Favorisant la découverte par le faire, les mécanismes de jeu s’appuient sur un schéma progressif : observer, comprendre, déconstruire, créer.

Steam
Google
App Store
Windows
Mac



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.