cover jeunest

La fibre en Grand Est : ouvertures commerciales pour de nouvelles communes

Compte-tenu de la situation actuelle et en respect des mesures sanitaire, la Région Grand Est, Rosace et Losange ne tiendront pas de réunion publique et adaptent leur communication à l’attention des habitants et des entreprises des communes concernées par l’ouverture commerciale du réseau. Une information explicative est transmise à chaque commune et intercommunalité concernées.
Les habitants et les entreprises des communes pourront souscrire un abonnement très haut débit, auprès de l’opérateur de leur choix après avoir vérifié leur éligibilité :

Les nouvelles communes ouvertes à la commercialisation
Ce sont 80 nouvelles communes qui verront arriver la fibre Très Haut Débit le 19 avril 2021, représentant plus de 15 000 nouvelles prises optiques. Sauf mention particulière, les communes sont ouvertes en totalité.
Ardennes (08)
Communauté d’agglomération des Crêtes Préardennaises
Barbaise, Champigneul-sur-Vence, Dommery (uniquement à l’Est côté Launois : La Plate Pierre, Les Béguines, Le Maupas), Guignicourt-sur-Vence (sauf le Franc Lieu, la Codanterie et Mérale prévus au second semestre 2021), Hagnicourt, Jadun, La Horgne, Launois-sur-Vence, Mazerny (sauf le Domaine des Loches prévu au second semestre 2021), Montigny-sur-Vence, Poix-Terron (sauf La Crête Mouton prévue au second semestre 2021), Raillicourt, Singly, Saint-Pierre-sur-Vence, Touligny, Villers-le-Tilleul, Villers-sur-le-Mont, Yvernaumont
Aube (10)
Communauté d’agglomération Troyes Champagne Métropole
Courteranges, Lusigny-sur-Barse (les hameaux de Fontaine, des Prairies, de Larivour et les fermes de la Fontainerie, de la Porcherie en complément du reste de la commune déjà ouverte en mars 2021)
Communauté de communes du Barséquanais en Champagne
Buxeuil, Gye-sur-Seine, Neuville-sur-Seine, Polisot (sauf le hameau de Bellevue, après la gare à proximité de la D671), Polisy
Communauté de communes du Nogentais
Fontaine-Macon
Communauté de communes Forêts, Lacs, Terres en Champagne
Géraudot
Marne (51)
Communauté urbaine du Grand Reims
Bazancourt, Pomacle (uniquement les entreprises le long de la D30 jusqu’à la voie ferrée, en prolongement de Bazancourt)
Epernay Agglo Champagne
Chaintrix-Bierges, Clamanges, Ecury-le-Repos, Germinon, Pierre-Morains, Trécon, Val-des-Marais, Velye, Villeseneux
Communauté de communes de la Brie Champenoise
Le Thoult-Trosnay (sauf hameau de La Mortière et la Grange au Prêtre)
Communauté de communes de la Moivre à la Coole
Breuvery-sur-Coole, Cernon, Coupetz, Faux-Vésigneul, Saint-Quentin-sur-Coole
Communauté de communes Sézanne – Sud-Ouest Marnais
Courgivaux, Réveillon, Saint-Bon, Villeneuve-la-Lionne
Haute-Marne (52)
Communauté de communes du Grand Langres
Chalindrey (sauf les quartiers sud-est depuis la Place de Verdun jusqu’au technicentre par rue de la République jusqu’à la rue Jean Jaurès, rue de la Libération, avenue Gambetta jusqu’à la bibliothèque CE Cheminots, ainsi que la zone d’activités et les locaux situés au sud de la voie ferrée), Daillecourt, Noyers
Communauté de communes des Savoir-Faire
Le Pailly, Palaiseul
Communauté de communes Meuse-Rognon
Audeloncourt, Ecot-la-Combe, Levécourt, Maisoncelles, Montot-sur-Rognon, Rimaucourt, Signéville, Thol-lès-Millères, Vignes-la-Côte, Vroncourt-la-Côté
Meurthe-et-Moselle (54)
Communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois
Bulligny
Communauté de communes Moselle et Madon
Chavigny, Messein (commune désormais ouverte en totalité), Neuves-Maisons (uniquement une partie du quartier de La Justice autour du collège Callot, les rues Yvon Réveille, Hubert Sensiquet et la rue Jean Jaurès entre Chavigny et les n° 104/125)
Communauté de communes des Terres Touloises
Pierre-la-Treiche
Vosges (88)
Communauté d’agglomération d’Epinal
Hadigny-les-Verrières, Moriville, La Vôge-les-Bains (uniquement Quartier Beauséjour), Xertigny (uniquement l’Ouest : Rasey, La Neuveville, Le Void de la Bure, La Queue du Renard)
Communauté de communes Bruyères – Vallons des Vosges
Grandvillers
Communauté de communes de la Porte des Vosges Méridionales
Saint-Étienne-lès-Remiremont (sauf les quartiers Ouest en suivant la Moselle depuis la rue de la Cotolle, Seux, Méhachamp, La Suche, Nexixard jusqu’à Dilla-sur-le-Rupt)
Communauté de communes des Hautes-Vosges
Gérardmer (uniquement Le Bas Beillard, le Pont Mansuy), Liézey (première étape pour Le Bannerot, Le Beillard, Le Purgatoire, La Racine ; le reste de la commune sera ouvert à l’été 2021), Le Tholy (première étape pour Le Bannerot, La Croix Ferry, Le Rain Brice)
Communauté de communes Terre d’Eau
Aingeville, Norroy, Parey-sous-Montfort, Urville, Valleroy-le-Sec, Vittel (commune désormais ouverte en totalité pour les locaux situés à l’Ouest de la gare : Thermes, Châtillon, Croix Pierrot, Poitiouse, Rupt Magdelon, usine des eaux minérales), Vrécourt
Déploiement de la fibre
En Alsace
A ce jour, le réseau Rosace permet l’accès aux offres de 14 FAI (Fournisseur d’accès à Internet) grand public et de 37 FAI destinés aux professionnels. Organisées conjointement par l’entreprise Rosace et chaque maire , elles associeront les représentants de la Région Grand Est, de chaque Département et de l’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), s’il cofinance le projet. D’autres réunions seront organisées au fur et à mesure de l’achèvement des travaux de connexion des villages alsaciens.
Au 31 mars 2021, le réseau de fibre optique Losange propose près de 295 000 prises ouvertes à la commercialisation, dans plus 1 000 communes des 7 départements concernés.
Dans les autres territoires du Grand Est
La Région Grand Est a lancé, en août 2017, une délégation de service public afin de déployer le très haut débit par la fibre optique dans les départements des Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et des Vosges. Cette délégation a été confiée à l’entreprise LOSANGE qui va déployer environ 830 000 prises dans près de 3 600 communes*, pour un investissement total estimé à 1,4 milliard d’euros d’ici février 2023.
En Moselle, le Syndicat Mixte Moselle Fibre, avec le soutien de la Région Grand Est, met également en œuvre son réseau d’initiative publique pour raccorder 140 000 prises en cinq ans dans les 14 EPCI.
*en-dehors des communes où les opérateurs privés investissent sur leurs fonds propres

La fibre : pilier du développement des territoires
La Région s’est engagée à ce que tous les territoires du Grand Est, aussi bien ruraux qu’urbains, bénéficient de la même qualité de services. Il s’agit également de permettre aux entreprises artisanales, industrielles ou agricoles d’avoir accès aux mêmes outils que les grands groupes, notamment pour celles qui souhaitent s’internationaliser.
La Région offre en outre la possibilité aux jeunes de se voir dotés d’outils numériques pour leurs études, dans le cadre du passage intégral au manuel numérique pour tous les lycées du Grand Est à l’échéance 2021. Enfin, c’est la garantie, pour les habitants du Grand Est, de disposer de services publics accessibles pour effectuer leurs démarches administratives dans des conditions optimales.
 

L’article La fibre en Grand Est : ouvertures commerciales pour de nouvelles communes est apparu en premier sur GrandEst.

Publication originale intégrale : jeunest.fr



PARTAGER CET ARTICLE :