L’ Hôtel de Burtaigne va être restauré

l hotel de burtaigne va etre restaure

Lors d’une conférence de presse, François Grosdidier, Maire de Metz, a fait le point sur la situation de l’avenir de l’hôtel de Burtaigne, place des Charrons à Metz. La Ville de Metz ne va pas préempter cet ensemble d’immeubles du fait d’un accord passé avec François 1er Développement qui, finalement, va restaurer et rénover l’hôtel particulier, emblématique du quartier Outre-Seille, construit par le maître-échevin Michel de Gournay. L’association « Sites et monuments de Moselle » est satisfaite du dénouement qui va permettre de retrouver le lustre d’antan de l’hôtel de Burtaigne avec la prise en compte de nos propositions, particulièrement la restauration dans son état d’origine de la grande salle du numéro 6 où le duc François de Guise a dirigé la défense de la ville face aux troupes de Charles Quint en 1552. Cette salle deviendra par la suite un temple protestant à l’usage des troupes du roi de France et particulièrement des mercenaires suisses majoritairement protestants. L’association a pu exposer ses souhaits au maire de Metz la semaine dernière, lors d’un entretien confirmé par l’envoi d’un rapport, avant qu’il ne prenne sa décision.

L’Hôtel de Burtaigne deviendra une copropriété dont les copropriétaires seront François 1er Développement et la Ville de Metz. Pour sa part, la Ville de Metz occuperait 1er étage, le rez-de-chaussée et les caves du numéro 6 place des Charrons où se trouve la « Grande Salle » à haute valeur historique. Cet espace pourrait être ouvert au public selon des modalités qu’il faudra encore préciser. L’accord entre les deux copropriétaires devrait prévoir la restauration et la rénovation de tous les bâtiments par François 1er Développement, entreprise spécialisée dans la restauration immobilière depuis plus de quinze ans. Bien sûr, en tant qu’association de protection du patrimoine, l’association Sites et monuments de Moselle imagine d’autres endroits à sauvegarder, ainsi que quelques cheminées monumentales et l’espace du 6 bis, pour des questions de sécurité, tout en restant bien conscientse que le coût économique de toute cette opération immobilière rend très difficile d’aller bien au-delà.



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.