grand est : renforcer l’attractivité des métiers du secteur sanitaire et social avec « shaker » 62da8dabcde65.jpeg

Grand Est : Renforcer l’attractivité des métiers du secteur sanitaire et social avec « Shaker »

Renforcer l’attractivité des métiers du secteur sanitaire et social avec « Shaker »
PUBLIÉ LE 22 juillet 2022à 11:05:03 par emi_croLa seconde réunion de coordination du projet Shaker sur l’attractivité des formations et des métiers du secteur sanitaire et social, financé par le programme ERASMUS+, s’est déroulée les 14 et 15 juin 2022 au siège de la Région Grand Est à Strasbourg.Ce projet co-financé par Erasmus+, permet aux professionnels du Grand Est et de 3 autres régions européennes de travailler ensemble. Il s’agit d’un ambitieux projet européen de coopération et d’échanges d’expériences de 30 mois, qui a démarré en octobre 2020 et qui s’achèvera en mars 2023. Il associe des partenaires (régions, écoles de formation, hôpitaux, etc.) issus de quatre régions d’Europe :la région de Moravie-Silésie (République tchèque),la région Grand Est (France),la province de Gelderland (Pays-Bas),la voïvodie de Łubelskie (Pologne)L’objectif est de renforcer l’attractivité des formations et des métiers du secteur sanitaire et social, en forte tension dans les 4 régions concernées. Des sessions de formation et d’échanges d’expériences permettront d’identifier les meilleurs outils mis en place dans chaque région et de les recenser dans un guide qui connaîtra une large diffusion à la fin des travaux.La Région Grand Est avait ainsi accueilli en mars dernier plus de 20 professionnels. A cette occasion, ils ont pu découvrir un panel complet des formations dispensées dans le secteur sanitaire et social, ainsi que les principaux outils pédagogiques développés, grâce aux échanges avec les interlocuteurs du CHRU de Nancy, de l’ALAJI et de l’IRTS, ou encore du Campus des Métiers et des Qualifications. PartagezTweetez

Publication originale intégrale : grandest.fr



PARTAGER CET ARTICLE :

A propos de l'auteur