Region Grand Est

Grand Est : Accompagner les jeunes sans contrat d’apprentissage

Dans ce contexte de crise sanitaire et économique, la Région Grand Est souhaite plus que jamais accompagner les jeunes dans la construction de leur avenir et leur faciliter l’accès à l’emploi à travers la formation professionnelle.

Aussi, dans le cadre du Plan régional Jeunes, la Région se mobilise à hauteur de 3,7 millions d’euros en faveur des apprentis entrés en formation sans contrat et restés sans solution au 1er mars 2021.

Pour rappel, en septembre 2020, l’Etat avait accordé aux jeunes ayant effectué leur rentrée en CFA un délai de six mois pour trouver un contrat d’apprentissage. A la mi-février, un peu plus de 1 100 jeunes du Grand Est étaient sans solution, les filières du commerce et de la vente étant les plus impactées avec près de 30 % des effectifs concernés. L’informatique, les ressources humaines, la comptabilité, la gestion, la coiffure et l’esthétique sont également touchés par cette pénurie de contrats.

Les jeunes ont ainsi été autorisés à poursuivre leur année scolaire au sein de leur CFA sous le statut de stagiaires de la formation professionnelle jusqu’au 30 juin prochain. La Région financera la protection sociale des stagiaires et versera une subvention de 500 euros par mois et par apprenti aux CFA d’accueil afin de couvrir les frais pédagogiques afférents. Pour lutter contre la précarité des jeunes, la Région a également décidé d’accorder une aide mensuelle de 250 euros pour les stagiaires mineurs et de 500 euros pour les majeurs entrés dans le dispositif régional.

Par ailleurs, elle ouvrira 300 places d’apprentissages supplémentaires au sein de ses services administratifs ou dans les lycées.

Publication originale intégrale : grandest.fr



PARTAGER CET ARTICLE :