ministere ecologie

Dioxyde de titane : l’additif E171 reste interdit dans les denrées alimentaires

La France reconduit en 2022 l’interdiction de l’additif E171 (dioxyde de titane) dans les denrées alimentaires. En raison des incertitudes sur son innocuité, la loi Egalim (loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) avait ordonné dès 2018 la suspension de la mise sur le marché de cet additif et des denrées alimentaires en contenant. Cette suspension avait déjà été prolongée en 2021. Publié vendredi 31 décembre au Journal officiel, l’arrêté du 21 décembre 2021 portant suspension de la mise sur le marché des denrées contenant l’additif E 171 prolonge cette mesure pour une période d’un an, à compter du 1er janvier 2022.

Publication originale intégrale : ecologie.gouv.fr



PARTAGER CET ARTICLE :