ministere education

Déplacement de Nathalie Élimas dans les Hauts-de-Seine

Afin d’atteindre ce but ce programme propose de fédérer, autour des élèves et des familles, l’ensemble des acteurs éducatifs tels que les services de l’État, les collectivités et les associations dans les territoires qui en ont le plus besoin.

Le projet des Cités éducatives participe de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers. Il s’agit d’un programme gouvernemental expérimental, avec un pilotage et des moyens attribués par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et par le ministère chargé de la Ville.

Il consiste à déployer, de manière coordonnée, des moyens humains et financiers publics supplémentaires dans des grands quartiers à faible mixité sociale. Ces quartiers cumulent de nombreuses difficultés socio-éducatives et des risques avérés de décrochage global de certains élèves. Les Cités éducatives s’ajoutent aux politiques publiques mises en œuvre par ailleurs dans les quartiers concernés (renouvellement urbain, solidarités et stratégie pauvreté, emploi-formation professionnelle, sécurité…).

Le levier éducatif fera l’objet d’une mobilisation particulière des pouvoirs publics et du corps social. Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a déployé des moyens importants en faveur de l’égalité des chances (instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans, dédoublement des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire, dispositif Devoirs faits, Plan mercredi, renforcement des Cordées de la réussite…), qui doivent être relayés et amplifiés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Seule une stratégie globale, coordonnée entre l’État et les collectivités territoriales, ainsi que les multiples acteurs éducatifs (enfance / éducation / jeunesse) autour de l’École, peut créer le continuum nécessaire à la prévention du décrochage scolaire et au renforcement de la réussite éducative, en lien avec les parents.  

Présélectionnés par les préfets et les recteurs, 126 sites ont déjà été labellisés « Cité éducative » par le secrétariat d’État chargé de l’Éducation prioritaire et le ministère chargé de la Ville, sur la base de la délibération de la ou des collectivités candidate(s) et d’avant-projets répondant à un référentiel national encourageant un pilotage resserré et des actions renforcées dans trois directions :

Conforter le rôle de l’école : structurer les réseaux éducatifs ; assurer une prise en charge précoce ; développer l’innovation pédagogique ; renforcer l’attractivité des établissements…
Promouvoir la continuité éducative : implication des parents ; prises en charge éducatives prolongées et coordonnées ; prévention santé ; lutte contre le décrochage scolaire ; développement de la citoyenneté…
Ouvrir le champ des possibles : insertion professionnelle en entreprises ; mobilité ; ouverture culturelle ; accès au numérique ; lutte contre les discriminations…
La nouvelle Cité éducative nanterrienne recouvre le QPV du Parc, soit plus de 12 000 habitants. Le collège Paul Éluard a été retenu en tant que chef de file de ce dispositif pour la qualité de son projet éducatif, sur lequel la secrétaire d’État échangera avec les équipes impliquées, ainsi que sur les perspectives offertes par l’obtention de ce label d’excellence.

Avec la labellisation de ces nouveaux territoires, ces 126 Cités éducatives bénéficient à 700 000 enfants et jeunes. Comme en témoigne l’objectif de labellisation de 200 Cités éducatives à l’horizon 2022, cette montée en charge est amenée à se poursuivre.

La secrétaire d’État se rendra par la suite dans un chantier d’insertion géré par l’association Emmaüs Hauts-de-Seine, qui accompagne, notamment en partenariat avec des acteurs de l’éducation nationale, des publics éloignés de l’emploi dans leur projet de réinsertion professionnelle.

Déroulé

9 h Arrivée de la secrétaire d’État au collège Paul Éluard
16 allée Le Corbusier, 92000 Nanterre
9 h 10 Échanges avec des élèves de 6ème dans le cadre d’un cours de mathématiques en langue étrangère
9 h 20 Table ronde sur le projet éducatif proposé par l’établissement dans le cadre de la labellisation “Cité éducative”
10 h Signature de la convention de lancement de la Cité éducative
10 h 10 Conférence de presse
10 h 25 Départ de la secrétaire d’État
10 h 35 Arrivée de la secrétaire d’État à la boutique Emmaüs de Nanterre
124 avenue Pablo Picasso, 92000 Nanterre
10 h 40 Échanges avec des acteurs de l’association
11 h Départ de la secrétaire d’État
L’ensemble des séquences d’observation aura lieu dans le strict respect des règles sanitaires. Les mesures dites « barrières » et notamment de distanciation physique seront strictement respectées.

Publication originale intégrale : education.gouv.fr

PARTAGER CET ARTICLE :