Démission et période de confinement

En période de confinement, certaines embauches n’ont pas pu se concrétiser ou ont pris fin, à l’initiative de l’employeur. Pour éviter de laisser les salariés concernés sans indemnisation, des mesures exceptionnelles d’ouverture de droit à l’allocation chômage ont été décidées.

EN RESUME 

Il est possible, exceptionnellement, de bénéficier d’une ouverture de droit à l’allocation d’assurance chômage :

  • Suite à une démission intervenue avant le 17 mars, que le contrat rompu soit un CDI ou un CDD
  • Dès lors que la personne a travaillé au moins 6 mois dans les 24 derniers mois (ou dans les 36 derniers mois pour les 53 ans et plus)
  • Pour reprendre un emploi, en CDI ou CDD ou mission d’intérim d’une durée minimum de 3 mois
  • L’embauche devait initialement avoir lieu à compter du 1er mars et n’a pas pu être réalisée ou le contrat a démarré, mais a été interrompu par l’employeur dans les 3 premiers mois.

En savoir plus

plus d’infos / postuler



PARTAGER CET ARTICLE :