COVID-19 : OUVERTURE DE 10 000 MISSIONS DE SERVICE CIVIQUE AUPRÈS DES PERSONNES EN SITUATION D’ISOLEMENT SOCIAL OU DE VULNÉRABILITÉ

Ministere Solidarites Sante

La crise sanitaire a eu des conséquences sociales et psychologiques importantes face à des situations de rupture de lien social et d’isolement, marquant plus particulièrement les personnes âgées et les personnes vulnérables. Le Gouvernement a donc souhaité favoriser les démarches d’engagement des jeunes afin de développer la solidarité intergénérationnelle, grâce à une hausse considérable des missions de Service Civique auprès des personnes âgées et vulnérables.
La mission de service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, sans condition de diplôme, destinée aux jeunes de 16 à 25 ans, et jusque 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Le volontaire, accompagné par un tuteur, est mobilisé sur des missions utiles à la société, qui lui permettront de découvrir ou d’approfondir son engagement citoyen. S’agissant des missions de Service civique auprès des personnes en situation d’isolement social ou de vulnérabilité, les jeunes volontaires pourront soutenir les établissements en participant par exemple à la réalisation d’activités de loisirs (lecture collective ou animation ludique), à l’accompagnement des aînés dans l’utilisation des nouvelles technologies (utilisation des tablettes pour des appels en visioconférence ou d’internet) ou encore à la sensibilisation à l’application des mesures barrières lors des visites des familles. Ils pourront également soutenir les collectivités dans leurs actions de lutte contre l’isolement des personnes vulnérables vivant à leur domicile, en lien avec les services de l’État et les associations locales. Dans ce cadre, les organismes d’accueil éligibles à l’agrément de Service civique sont les EHPAD publics ou privés non lucratifs (5 600), les résidences autonomies (2 600) et les services associatifs ou publics d’aide à la personne (près de 7 000) ainsi que les collectivités territoriales, au premier rang desquelles les communes.
Pour Brigitte Bourguignon, « le volontariat de jeunes en Service civique auprès de personnes âgées contribue à renforcer les liens entre les générations et ainsi lutter contre l’âgisme, ces représentations sociales et culturelles bien souvent erronées de la vieillesse. Face à la crise sanitaire, c’est un atout précieux pour renforcer les actions de lutte contre l’isolement des personnes vulnérables engagées par les élus locaux et dans les établissements. C’est un très bel exemple de solidarité intergénérationnelle en actes ! »
« Nous voulons montrer, grâce au développement de ce dispositif d’engagement des jeunes, que la solidarité intergénérationnelle est bien vivante et renforcée en cette période de crise sanitaire. Nous avons travaillé à la définition de missions qui permettent à la fois d’améliorer le quotidien des personnes âgées mais également de consolider l’engagement des jeunes. Tout le monde, jeunes volontaires comme personnes âgées à leur contact, en sort grandi et transformé » a déclaré Sarah El Haïry.
Contacts presse
Cabinet de Brigitte BOURGUIGNON
Tél : 01 40 56 63 74
Mél : sec.presse.autonomie@sante.gouv.fr
Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
Tél : 01 55 55 30 10
Mél : spresse@education.gouv.frwww.education.gouv.fr/pressehttps://twitter.com/Education_Gouv

Publication originale intégrale : solidarites-sante.gouv.fr



PARTAGER CET ARTICLE :
Avatar

@Metz Métropolitain

Metz Métropolitain, le magazine indépendant couvrant l'actualité, les événements, les découvertes des communes de Metz et sa Métropole, de Moselle, de Lorraine, du Grand Est. Metz Métropolitain est le portail pensé par vous, créé pour vous.