Metz Métropolitain et l’Open Data

Metz Métropolitain es le premier média local de Moselle à intégrer une démarche Open Data et Public Data. Ainsi, le webzine procède à l’agrégation de données publiques pour les relayer. Cette agrégation de données est complétée par la publication de contenu produit en interne et par la publication de contenus tiers (vidéos YouTube et DailyMotion, blogs, réseaux sociaux). Cette agrégation de données ne sollicite aucun déploiement de moyens humains, techniques ou financiers.

Les entités publiques sélectionnées sur la nature et la qualité du contenu de leurs sites internet respectifs, ainsi que sur des arguments techniques, bénéficient gratuitement et d’office de cette exposition médiatique. Les entités publiques souhaitant bénéficier d’une plus grande maîtrise dans le contenu qui leur est attribué, tout en bénéficiant d’une présence renforcée, peuvent s’engager dans un partenariat en communication gratuit.

La loi n°2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique (dite “Loi Lemaire”) a notamment eu pour objectif de favoriser une politique d’ouverture des données et des connaissances, dans un objectif de transparence ou afin de permettre leur réutilisation, notamment à des fins économiques.

Bien qu’il n’existe aucune définition de l’Open Data dans la Loi Lemaire, les “données ouvertes” ont été définies le 3 mai 2014 par la Commission générale de terminologie et de néologie comme les “données qu’un organisme met à la disposition de tous sous forme de fichiers numériques afin de permettre leur réutilisation”.

Dans les faits, l’Open Data ou “données ouvertes”, sont des données publiques, en deux points :

  • quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, les documents produits ou reçus, dans le cadre de leur mission de service public, par l’Etat, les collectivités territoriales ainsi que par les autres personnes de droit public ou les personnes de droit privé chargées d’une telle mission
  • constituent de tels documents notamment les dossiers, rapports, études, comptes rendus, procès-verbaux, statistiques, instructions, circulaires, notes et réponses ministérielles, correspondances, avis, prévisions, codes sources et décisions

Les données ouvertes peuvent aussi bien être des données produites par des entités privées que des données produites par des personnes publiques (e.g. l’Etat, les collectivités locales). Les données ouvertes ne sont donc pas nécessairement des “données publiques”.

Ainsi, dans un souci d’ouverture et de partage des données publiques (« Open Data »), les membres du gouvernement ont signé une Charte de déontologie le 17 mai 2012 et, les chefs d’Etat et de gouvernement du G8 ont adopté, le 18 juin 2013, la Charte du G8 pour l’ouverture des données publiques. Dans ce cadre, toutes les données publiques produites ou détenues par une personne publique doivent être, gratuitement et librement, accessibles et réutilisables (article L321-1 du code des relations entre le public et l’administration).

Metz Métropolitain est le premier média local ayant une démarche inclusive des données publiques :

  • Favorisant leur accessibilité au public, sur un portail unifié
  • Favorisant leur diffusion pour les entités publiques diffusant et/ou produisant ces données
  • Favorisant une visibilité de ces données, en priorité au niveau local
  • Mettant en avant les entités publiques en rapportant leurs communiqués plutôt que d’en faire un traitement

Avec cette démarche citoyenne, Metz Métropolitain renforce son engagement d’être un média “par vous, pour vous”, de manière inclusive, tant pour le secteur publique que pour les citoyen(nes).