cover culture

Co-construire le projet de reconversion du site de l’ancienne abbaye de Clairvaux (Aube)

Au premier semestre 2023, la prison centrale, qui occupe une partie du site de l’ancienne abbaye cistercienne de Clairvaux (Aube), fondée au XIIe siècle, fermera ses portes.
L’État, propriétaire, souhaite co-construire le projet de reconversion de Clairvaux avec les collectivités territoriales, dans une même ambition : assurer la pérennité de ce joyaux patrimonial à travers un projet innovant en terme d’attractivité du territoire et de développement économique.

Publication originale intégrale : culture.gouv.fr



PARTAGER CET ARTICLE :