Artisans et crise du prix de l’énergie, le Grand Est apporte son soutien

boulangerie crise energie prix electricite motion soutien

Les artisans, PME et TPE, subissent les augmentations de prix de l’énergie. Ne pouvant prétendre à des tarifs réglementés comme ceux des particuliers, les augmentation ont produit une multiplication par dix ou quinze de leurs factures d’énergie. Ces frais de fonctionnement remettent en question les prix de revente ; plus encore ils font perdre toute fiabilité économique à ces activités sur le court à moyen terme.

Cette problématique particulière a été mise en exergue par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, à travers une motion adoptée à l’unanimité par ses membres élus le 28 novembre dernier et qui préconise différentes mesures.

Patrick Weiten, Président de la Région Grand Est, a rappelé l’engagement de la Région envers toute la filière des métier de bouche. C’est à ce titre, qu’il a communiqué une motion de soutien à Elisabeth Borne, Première Ministre.

Patrick Weiten y exprime que “ces entreprises font la richesse de notre tissu économique local” et invite à une “simplification des procédures nationales adaptées aux TPE artisanales notamment en élargissant l’application du bouclier tarifaire à toutes les entreprises artisanales” tout en conviant à “Il s’agit également “s’engager sans délai la mise en place de dispositifs pérennes de soutien aux investissements, en particulier ciblés sur la transformation énergétique des activités artisanales”.

Afin d’y parvenir, la motion de soutien propose, en second lieu, “le maintien de la ressource fiscale au réseau des Chambres de Métiers et d’Artisanat, afin qu’il puisse continuer à accompagner efficacement les entreprises artisanales”, notamment en permettant “d’avoir accès à des interlocuteurs et conseillers de proximité”.

Enfin, cette motion pointe la nécessité “d’une meilleure visibilité sur l’évolution du coût énergétique dans un contexte national et européen et surtout la mise en place des conditions permettant de maintenir ce coût à un niveau raisonnable”.



PARTAGER CET ARTICLE :

A propos de l'auteur