Mobilité à Metz Métropole (semaine européenne de la mobilité 2019)

Mobilite

À l’occasion de la Semaine européenne de la Mobilité, qui a lieu chaque année du 16 au 22 septembre, Metz Métropolitain refait le point sur la mobilité sur Metz Métropole.

Thème de la 18e édition en 2019 : "Safe Walking and Cycling"

Metz Métropolea de quoi s'occuper, avec de grands chantiers orientés sur la mobilité depuis quelques années ou avec la législation qui oblige les grandes agglomération à être équipées à au moins 50% de véhicules propres d'ici 2020.

UN MOIS SANS MA VOITURE

Chaque année, Metz Métropole incite à une nouvelle mobilité avec l'opération un mois sans ma voiture. Chaque participant(e) éligible ayant déposé sa candidature avant le 9 août 2019 reçoit ainsi son "kit mobilité". Ainsi, il est possible pour les volontaires, sous réserve de laisser sa voiture au garage, d'utiliser un panel de modes de déplacements alternatifs à moindre coût. A la clé, gratuité, réductions et de nombreux avantages.

TRANSPORT EN COMMUN

Metz Métropole a particulièrement développé son réseau de transport en commun. Trois axes ont été ainsi améliorés. L’aménagement tout d'abord, avec la création de voies réservées au Mettis. La densité ensuite, le réseau de transport proposant désormais des lignes mieux desservies, ainsi qu'un service pour la soirée et la nuit avec les lignes Flexo. La technologie enfin, avec l'adoption d'une plus grande variété d'outils ; avec les lignes Mettis notamment, équipées par le constructeur Belge Van Hool avec un véhicule hybride ; avec les lignes conventionnelles également, qui adoptent également une motorisation hybride. Des bus au format conventionnel ayant, par ailleurs, été retirés de certaines zones du centre ville, ce sont désormais des navettes électriques qui y assurent la mobilité : un petit signe de la main et votre chauffeur s'arrête pour que vous embarquiez à bord.

Des expérimentations sont régulièrement conduites. Récemment, c'était un modèle de bus hybride qui était mis à l'essai. Plus récemment, les Bluebus électriques s'apprêtent à circuler en centre-ville de Metz, bientôt suivi par un autre type de navette électrique modulable. Une navette autonome sera également à l'essai pour relier l'Actipôle à la ligne METTIS A.

DEUX BUS 100% ÉLECTRIQUES POUR LE G7

Lors du G7 de l'environnement, qui a pris place à Metz en mai 2019, le ministère de l'Environnement avait donné à la Métropole de transporter les délégations des 15 pays présents en bus électriques. Deux navettes d’Amiens ont assuré cette mission. Amiens est la première ville d'Europe avec son réseau de 43 bus 100% électriques.

DES INITIATIVES PROPRES AU VELO

Ces dernières années, Metz Métropole fait une véritable place aux cyclistes. Pour la ballade du weekend ou pour le vélotaf, on pédale plus sereinement sur chaque commune.

Bien que le plateau piettonier du centre-ville avait été fermé à la circulation des vélos, celui-ci s'ouvre à nouveau à ce mode de mobilité en 2008.

En 2017, Indigo Weel lance son dispositif de vélos en libre-service à Metz. 500 deux-roues seront déployés. Le dispositif est complété par VÉLOMET, piloté par le réseau le Met'. Dernière solution alternative, il est possible de réserver un vélo-taxi d'Happymoov.

Les parkings-relais font également leur apparition, situés stratégiquement près des points chauds, le stationnement du vélo y est gratuit et permet aux usagez du Met' de passer du transport en commun au cycle.

La métropole poursuit ses actions pédagogiques à travers des animations et du soutien aux associations locales. Pour exemple, la « Vélo école » qui concerne chaque année 400 élèves des écoles élémentaires messines qui apprennent à se déplacer sur l'espace public.

Ciblant tous les profils d'usagers, l'Office de Tourisme de Metz propose des parcours et visites touristiques à vélo.

Le 11 avril, la FFCT (Fédération française de cyclotourisme) a décerné le label "Territoire vélo" à Metz Métropole. Sur pas moins de 8 ans, Metz Métropole se prépare à développer un programme de développement des pistes cyclables.

EN FAVEUR DE LA VOITURE ELECTRIQUE

En 2018, 16 bornes de recharge étaient répartis dans les parkings, suivi de l'équipement des parcs Saint Thiebault et Coislin en 2019. Des entreprises privées proposent désormais de recharger gratuitement son véhicule durant ses achats.

AUTOPARTAGE ET COVOITURAGE

Des initiatives, privées comme publiques, ont été en faveur de l'autopartage et du covoiturage. Ces solutions, plus discrètes et/ou timides viennent renforcer les dispositifs et initiatives existants.