FAMETZ – Jean-Marie Pelt

La Métropole fameuse, ses figures sont famous.
Tous les mois, Metz Métropolitain vous propose de découvrir une personnalité qui a marqué l'agglomération messine.

Jean-Marie Pelt, né le 24 octobre 1933 à Rodemack en Moselle et mort le 23 décembre 20151 à Metz, est un pharmacien, biologiste, botaniste et écologue français, professeur agrégé puis professeur honoraire des universités en biologie végétale et pharmacognosie. Il fut maire-adjoint de Metz, ville où il présidait l’Institut européen d’écologie, une association de recherche et de promotion de l'écologie notamment en milieu urbain. Il fut aussi chroniqueur radio.

Jean-Marie Pelt est docteur en pharmacie en 1958, il complète sa formation à la faculté des Sciences, puis commence en 1962 une carrière de professeur de botanique, de biologie végétale, de matière médicale et de cryptogamie à la Faculté de Pharmacie de Nancy. Il enseigne ensuite à partir de 1972 la botanique et la physiologie végétale à la Faculté des Sciences de l’université de Metz.

Entre 1971 et 1983, il est membre du conseil municipal de la ville de Metz et occupe le poste de maire-adjoint. Il joue un rôle dans la sauvegarde du centre historique de la ville. En plein accord avec Jean-Marie Rausch, le maire de l'époque, on lui doit le plan d'eau, l'affectation du cloître Saint-Clément à la région Lorraine, la restauration du cloître des Récollets, de l'église Saint-Pierre-aux-Nonnains, du musée de la Cour d'Or et enfin la restauration des quartiers des Roches, des Piques et des Tanneurs.

L'environnement le préoccupe depuis longtemps. Il fonde en 1971, à Metz, l’Institut européen d’écologie, qu’il préside jusqu'à sa mort.

Jean-Marie Pelt rejoint en 1956, le parti centriste démocrate-chrétien du MRP (Mouvement républicain Populaire). Au sein du parti, il a été fortement influencé dans sa vie, par la personnalité de l'un des « Pères de l'Europe », Robert Schuman. Il fut à partir de cette date, l'ami et le protégé, le collaborateur puis le secrétaire de Robert Schuman jusqu'à son décès en 1963 à Scy-Chazelles en Moselle. Cette partie méconnue de la vie de Jean-Marie Pelt peut se découvrir dans le film réalisé en 1995 pour France 3 Nancy "Robert Schuman, le musicien de l'Europe" par Pierre De Greef et Malek Kélou.

source : wikipedia